Loading...

Un message du grand rabbin de Paris

Message du grand rabbin de Paris Jewpop

 

Le grand rabbin de Paris Michel Gugenheim ne semble définitivement pas avoir pris la mesure de la pandémie qui touche dramatiquement la population, et en particulier la communauté juive de France.

 

Dans la lettre qu’il a adressé à Michel Gugenheim, le professeur Jean-Pierre Riveline insistait avec force sur les risques qui pèsent toujours au sein de la communauté juive, lui demandant  de dire “officiellement à tous de cesser tous minyanim et que la communauté juive parisienne respecte de manière stricte les règles de confinement pendant les fêtes.”

 

On aurait souhaité qu’il soit entendu et que le grand rabbin de Paris y réponde de manière explicite et rapide, au vu de l’urgence de la situation, en donnant l’exemple et en fermant totalement sa synagogue Michkenot Israel aux fidèles.

 

Pourtant, c’est une vidéo édifiante diffusée par Torah-Box titrée “Le combat contre le Coronavirus”, enregistrée par Michel Gugenheim le 18 mars et d’abord publiée sur le site du Consistoire après l’annonce par le grand rabbin de France de la fermeture des synagogues au public (à l’exception des personnes en deuil souhaitant dire le kaddish), qui fait aujourd’hui office de non-réponse.

 

Passons sur le fait que le grand rabbin de Paris accepte que sa parole soit diffusée via Torah-Box, site sur lequel les propos misogynes et homophobes sont légion, et qui propage les discours de rabbins justifiant la Shoah par le fait que de nombreux juifs aient “abandonné” la Torah avant la Seconde guerre mondiale, tel Ron Chaya.

 

Passons également sur le fait qu’il n’ait pas jugé utile de s’exprimer, conjointement avec le grand rabbin de France, sur la décision prise par ce dernier de fermer enfin l’accès aux mikvaot dépendant du Consistoire.

 

Des propos tenus dans cette vidéo, on retiendra surtout la recommandation qui suit.

 

Au début de son intervention, Michel Gugenheim explique que “si de nombreuses synagogues ont pris la décision, si le Consistoire a pris la décision de fermer les synagogues, c’est à juste titre, c’est pour permettre justement à chacun de préserver ces consignes. Et je voudrais rajouter à ce point de vue que si jamais un mynian a pu être préservé dans une ville (sic), il est intéressant pour ceux qui prient à la maison de prier au même moment que ce tsibour (ndlr : public qui prie)”.

 

Pas un mot sur l’interdiction de ces minyanim qui perdurent malgré les consignes de confinement, et mettent en danger la vie de ceux qui persistent encore à prier en groupe, ainsi que celle de leurs familles.

 

 

Autre sujet d’importance abordé par le grand rabbin de Paris : le sexe en période de confinement. Une étrange obsession qui revient plusieurs fois dans son discours, comme si le sujet méritait d’être absolument souligné. Car nous explique-t’il, cette période favoriserait “les déviances au plan sexuel, au niveau des fantasmes, au niveau du manque de tsniout (ndlr : pudeur, modestie)”, poursuivant “Tout ceci sont des points qui demandent à être corrigés et Hakadoch Barouch Hou demande que nous fassions des efforts dans tous ces domaines”.

 

C’était un message du grand rabbin de Paris… Pendant ce temps là, à Strasbourg, le Beth Din a pris ses responsabilités en interdisant “l’organisation d’un minyan sous toutes ses formes”. Même pour dire le kaddish.

 

Message beth Din Strasbourg jewpop

 

Jewpop

 

© visuel : copie d’écran YouTube / DR

Article publié le 1er avril 2020. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2020 Jewpop

 

 


ULYS banner

 

 

JEWPOP A BESOIN DE VOUS !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Un message du grand rabbin de Paris"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
joachim
Invité

Apres il faut pas s’étonner que ce soit Delphine Horvilleur, la chouchou des médias. Tant mieux dans un sens, on passe pas pour des fous avec elle.

Esther
Invité

Toujours cette peur de dissolution. Quel manque de courage.

joachim
Invité

Quand on est confiné, qu’est-ce qu’on peut avoir comme déviance sexuelle ?

Caly
Invité

Je me disais exactement la même chose, comment on peut manquer de pudeur si on reste chez soi?

Nathan
Invité

Peut-être qu’il a profité de la promotion sur l’offre Premium de P…H…com?

Benj
Invité

Vous avez un tel parti pris dans votre article, c’est juste horrible !
C’est du journalisme ce que vous faites ?

Nathan
Invité

Si jamais vous avez un dictionnaire chez vous, je vous invite à regarder la définition du mot Opinion

Reparons Lemonde
Invité

Un message aux endeuillés et de rétablissement aux malades pour toutes les communautés juives et non juives aurait au moins eu le mérite d’unifier tout le monde sur des valeurs communes plutôt que d’être obsédé par les questions liées au sexe. On en vient à se demander si ces (ultra)ortho pensent avec leur tête ou autre chose.

David
Invité

Vous êtes vraiment de mauvaise foi. Il appelle sans ambiguïté au respect du confinement et à être plus rigoureux que la distance de 1 mètre à l extérieur.

wpDiscuz

Articles similaires

Photo de Pascal Boniface portant un maillot de l'équipe de France de football Jewpop

Jewpop reçoit Pascal Boniface à domicile

Après Éric Zemmour, maintes fois pris pour cible par Jewpop, ce fut au tour […]

Mike Brant prière Jewpop

Pourquoi je prie (quoique habité par un doute métaphysique)

Philippe Chriqui, directeur de la revue Mikhtav Hadash, a écrit ce texte en période de […]

Éric Zemmour et Pascal Boniface :
martyrs groupés

Quel est le point commun entre Éric Zemmour et Pascal Boniface ? Outre leurs […]

Visuel Covid-19 Jewpop

Covid-19, un détail de l’histoire ?

Le Covid-19 ? Juste une « grippette », l’occasion d’installer durablement l’« état d’exception », la preuve que […]