Loading...

We love Milton Glaser (1929-2020)

Logo I love NY Milton Glaser Jewpop

 

Parti le jour de ses 91 ans, l’icône du graphisme Milton Glaser aura créé le logo le plus célèbre au monde, et marqué son époque avec ses extraordinaires réalisations.

 

Milton Glaser Jewpop

Milton Glaser

 

I ♥ New York

 

Tout le monde connaît Milton Glaser sans le savoir. Tout le monde l’aime, avec un cœur gros comme celui du célébrissime « I ♥ New York », dont le croquis initial est exposé au MoMA.

 

Croquis I Love NY Glaser Jewpop

 

Un logo réalisé en 1976 pour promouvoir le tourisme dans l’État de New York, dont son auteur qualifiait la création de “miraculeuse”, et pour lequel il avait décidé de ne toucher aucun droits. Cette création n’est que la partie immergée de l’iceberg Glaser, entre identités de magazines, emballages, systèmes de signalisation, logos, design de magasins et restaurants, typographies, couvertures de livres, pochettes de disques, affiches… dont le poster devenu culte inséré dans l’album Greatest Hits de Bob Dylan en 1966.

 

Poster Bob Dylan Milton Glaser

 

Né dans le Bronx en 1929, dans une famille juive originaire de Hongrie, son père gère une blanchisserie-atelier de couture, sa mère est femme au foyer. Enfant, un cousin plus âgé dessine un oiseau sur le côté d’un sac en papier pour l’amuser. «Du coup, j’ai failli m’évanouir en réalisant qu’on pouvait créer la vie avec un crayon !», racontait-il au magazine Inc. en 2014. « C’est à ce moment-là que j’ai décidé de passer ma vie à dessiner ». À 8 ans, il commence par dessiner des nus qu’il revend un penny l’exemplaire à ses camarades de classe. Si sa mère l’encourage dans la voie du dessin, son père craint qu’il ne puisse gagner sa vie ainsi et le pousse à être avocat ou médecin. Le jeune Milton persiste, prend des cours avec Raphael et Moses Soyer, artistes du réalisme social, avant de s’inscrire à la High School of Music & Art de Manhattan. Il échouera ensuite deux fois à l’examen d’entrée à l’Institut Pratt, travaillera dans une entreprise de conception de colis avant d’être accepté par la Cooper Union for the Advancement of Science and Art. C’est là qu’il rencontre Seymour Chwast, Edward Sorel et Reynold Ruffins, jeunes étudiants qui ont loué un loft à Greenwich Village et y ont créé une petite société de design, Design Plus.

 

“Nous étions libres d’utiliser toute l’histoire visuelle de l’humanité ”

 

Pochette disque Aretha Franklin Glaser Jewpop

Après avoir obtenu son diplôme de Cooper Union en 1951 et travaillé dans le département promotion du magazine Vogue, Milton Glaser remporte une bourse qui lui permet d’étudier à l’Académie des beaux-arts de Bologne, en Italie, où il travaillera la gravure avec le peintre Giorgio Morandi. Il rentre aux USA en 1954 et fonde alors l’agence Push Pin avec Seymour Chwast, Edward Sorel et Reynold Ruffins, ses camarades de l’école Cooper Union. Cassant les codes de l’époque en matière de graphisme et de design, Push Pin impose un style plus narratif, empli de références historiques, alliant illustration et typographies anciennes. Leurs concepts innovants, influencés par de multiples styles et promus via une parution magazine mensuelle, les font remarquer par des agences de publicité et médias.

 

Push Pin Milton Glaser Jewpop

L’équipe de l’agence Push Pin, Milton Glaser au centre (cravate club)

 

Jusqu’au milieu des années 70, Push Pin exercera une influence considérable dans ces secteurs. « Notre marque de fabrique » expliquait Milton Glaser « c’était de n’avoir aucunes limites dans nos influences, nous étions libres d’utiliser toute l’histoire visuelle de l’humanité », poursuivant « L’Art nouveau, le dessin au lavis chinois, les gravures sur bois allemandes, les peintures primitives américaines, la sécession viennoise et les dessins animés des années 30… tout était une source d’inspiration sans fin », ajoutant «Ces éléments que la doctrine graphique en vogue à l’époque semblait mépriser – ornementation, illustration narrative, ambiguïté visuelle – nous attiraient.» Parmi les créations de Push Pin, le célèbre style “cartoon grassouillet”, créé dès la fin des années 50, qui inspirera les créateurs de Yellow Submarine des Beatles.

 

Pochette disque Bach Milton Glaser

 

The tempest Shakespeare Milton Glaser Jewpop

 

Pochette disque Lightnin Hopkins Glaser Jewpop

 

Affiche festival jazz Montreux Milton Glaser Jewpop

 

Affiche concert Mahalia Jackson Glaser Jewpop

Milton Glaser se positionne alors à la façon d’un DJ du design, mixant des styles a priori éloignés pour les intégrer dans ses créations contemporaines. Ainsi, pour une publicité Olivetti en 1968, il modifie une peinture du XVe siècle de Piero di Cosimo et y insère la nouvelle machine à écrire portable de la société italienne, aux pieds de la nymphe morte dans l’œuvre originale. De même, le célèbre poster Dylan inséré dans l’album Greatest Hits se base sur une silhouette d’autoportrait en noir et blanc de Marcel Duchamp, dont il s’inspire pour créer ce profil de Dylan, auquel il adjoint d’épaisses volutes de couleurs pour la coiffure de l’artiste, formes qu’il a découvert dans l’art islamique. Plus de 6 millions de reproductions de cette affiche seront vendues, cette création de Glaser devenant l’une des images icôniques du psychédélisme.

 

“Il y a 3 réponses possibles à une production de design : oui, non, et WOW !”

 

Couverture NY magazine Milton Glaser

 

En 1968, il créé le New York Magazine avec Clay Felker, hebdo politique et culturel consacré à la ville et à l’État de New York, dont il sera le directeur artistique, imposant un format et un graphisme éditorial toujours en vogue aujourd’hui, puis fondera sa propre agence, Milton Glaser Inc., en 1974. La fin des 70s lui apporte une notoriété mondiale, avec son plus célèbre logo, dessiné au dos d’une enveloppe avec un crayon rouge, lors d’un trajet en taxi. «I ♥ NY» devient le symbole de la Grosse pomme, à l’égal de la Statue de la Liberté ou de l’Empire State Building. Après les attentats du 11 septembre, alors que les t-shirts arborant le logo se vendent par milliers, Glaser en conçoit une adaptation, «I ♥ NY plus que jamais» avec une ecchymose sombre sur le cœur rouge – qui sera distribuée sous forme d’affiche dans toute la ville et reproduite sur la première et dernière page du Daily News le 19 septembre.

 

I Love NY More Than Ever Glaser jewpop

En 1983, avec Walter Bernard, Milton Glaser fonde WBMG, une société dédiée à la conception de magazines et de quotidiens, qui  comptera parmi ses clients le Washington Post ou encore O Globo. L’hebdomadaire Newsweek l’a nommé comme «l’un des rares génies dans le domaine de la création d’images». Parmi ses dernières créations, des affiches pour la dernière saison de la série Mad Men. Outre le MoMa, ses œuvres ont fait l’objet de rétrospectives au Musée d’Art Moderne de Paris et au Centre Georges Pompidou.

 

Mad men Glaser Jewpop

 

« Il y a trois réponses possibles à une production de design : oui, non, et WOW ! Wow est la réaction que vous devez rechercher » disait Milton Glaser. Un génie au sens de l’humour non moins légendaire que ses créations, qui n’avait pas échappé aux créateurs de la série vidéo Old Jews Telling Jokes. C’est dans son studio qu’il racontait, voilà 9 ans, cette hilarante histoire juive sans doute inspirée par la vie de son père.

 
Alain Granat

© photos et visuels : Milton Glaser / MoMa / DR

Article publié le 27 juin 2020. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2020 Jewpop

 

 

JEWPOP A BESOIN DE VOUS !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Mel Brooks Carl Reiner Jewpop

Mel Brooks et Carl Reiner,
une amitié de 70 ans

Si le public français connaissait surtout Carl Reiner pour son rôle de Saul Bloom, […]

Logo I love NY Milton Glaser Jewpop

We love Milton Glaser (1929-2020)

Parti le jour de ses 91 ans, l’icône du graphisme Milton Glaser aura créé […]

L’éternelle rage de Maurice Rajsfus

Rescapé à l’âge de 14 ans de la rafle du Vél’d’Hiv, l’écrivain, journaliste et […]

Drapeau Punks not dead Zermati Jewpop

Marc Zermati Is Not Dead

Marc Zermati, parrain du punk né à Alger, fondateur du label Skydog et du […]