Loading...

Le carnaval d’Alost, une sale blague belge

  • BY Jewpop
  • LE 06/03/2019
Photo représentant un char avec des personnages de juifs orthodoxes lors du carnaval d'Alost Jewpop

 

Depuis près de 600 ans se déroule durant 3 jours à Alost (Aalst), dans le Nord de la Belgique (Flandre-Orientale), un carnaval qui précède le carême chrétien. Inscrite en 2010 au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO, cette manifestation a déjà fait scandale à plusieurs reprises avec des chars et déguisements racistes et antisémites, comme on a encore pu en voir hier lors de son édition 2019.

 

Photo représentant un participant du carnaval d'Alost déguisé en terroriste islamiste Jewpop

Carnaval d’Alost 2005

 

En 2005, des participants du carnaval d’Alost grimés en terroristes islamistes avaient provoqué des protestations de la Ligue arabe, qui avait alors envoyé une lettre à ses 22 ambassadeurs afin qu’ils interviennent auprès du gouvernement belge pour que cela ne se reproduise plus. Le ministre belge de l’intégration, Marino Keulen, se fendit alors d’une lettre d’excuses… Depuis, ni chars ni costumes caricaturant des musulmans n’ont parcouru la ville lors de l’événement, qui réunit régulièrement près de 80 000 personnes. Le contexte des attentats islamistes qui ont frappé l’Europe et la Belgique a sans doute calmé les ardeurs des participants du carnaval sur cette thématique explosive.

 

Couverture de la revue belge Regards figurant un participant du carnaval d'Alost déguisé en juif orthodoxe Jewpop

Couverture du magazine Regards

 

Il n’en est rien lorsqu’il s’agit de prendre pour cible les Juifs et les Noirs, déjà plusieurs fois exposés à Alost dans les défilés ou sur des chars. En 2009, on pouvait y admirer des participants déguisés en juifs orthodoxes arborant de superbes faux nez crochus et portant l’étoile jaune judicieusement mixée d’un keffieh palestinien, comme le rapportait le magazine bruxellois du Centre Communautaire Laïc Juif Regards, tandis que d’autres se coiffaient de Shtreimels (toque de fourrure portée par certains juifs orthodoxes) sur lesquels étaient posées des maquettes d’hélicoptères de combat. Tout le monde sait bien que les juifs orthodoxes sont recrutés en priorité par Tsahal pour intégrer les unités d’hélicoptères et aller bombarder Gaza…

 

Photo représentant des participants du carnaval d'Alost déguisés en nazis Jewpop

Carnaval d’Alost 2013

 

En 2013 – heureux hasard du calendrier, année du 80ème anniversaire de l’accession d’Hitler au pouvoir – Irina Bukova, alors directrice générale de l’UNESCO, s’émouvait de la présence au carnaval d’Alost d’un char « nazi » en forme de… train, sur lequel étaient juchés des personnes déguisées en officiers SS, riant et buvant du champagne au son de chansons populaires allemandes. Kolossale rigolade !

 

 

Le défilé de 2019 n’a pas dérogé à la tradition, avec nombre de Blackfaces, phénomène déjà dénoncé lors d’un récent carnaval de Dunkerque, mais également avec un char au doux fumet antisémite, figurant cette fois-ci des personnages sculptés aux nez proéminents, coiffés encore une fois de Shtreimels, et aux papillotes parfaitement nattées. Il va sans dire que l’ensemble était décoré de « machines à sous », de souris et autres dollars, histoire de bien souligner aux spectateurs du défilé la vraie nature de ces personnages, le tout accompagné d’une chanson assortie de référence à la… Palestine.

 

Photo représentant un char de carnaval antisémite à Alost Jewpop

 

Décoration du char antisémite carnaval Alost 2019 Jewpop

« Décorations » du char « juif », carnaval d’Alost 2019

 

Cerise sur le carnaval flamand cette année, un groupe de « Klansman » offrant au public de la « mousse au chocolat de nègres », faisant référence à l’immonde saillie d’une personnalité politique belge d’extrême-droite, Guy D’Haeseleer (prononcer « Daeshlair »), membre du parti Vlaams Belang (parti arrivé second aux élections municipales d’Alost, avec 17% des suffrages), qui avait posté sur sa page Facebook une photo d’enfants africains s’amusant dans l’eau, accompagnée du statut « je prépare une mousse au chocolat », et qui posait hilare hier avec les participants du carnaval déguisés en membres du Ku Klux Klan…

 

Photo représentant Guy d'Haeslaeer posant avec des participants au carnaval d'Alost déguisés en membres du KKK Jewpop

Guy D’haesleer posant avec des participants du carnaval d’Alost déguisés en membres du KKK

 

 On adore l’humour belge, un peu moins les pantins antisémites et racistes flamands qui puent la frite rance.

 

Jewpop

 

Voir la vidéo du défilé du char « juif » au carnaval d’Alost 2019

 

 

© photos : copies d’écran Twitter / Regards /DR

Article publié le 4 mars 2019. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2019 Jewpop

 

ULYS banner

 

JEWPOP A BESOIN DE VOUS !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Le carnaval d’Alost, une sale blague belge"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Rudi
Invité
Chanson difficile à comprendre, on y chante d’une souris juive mais pour la rime et qu’ils sont chez eux en Palestine. Comme je pensais dès le départ, en tant qu’ancien Alostois et grand fêtard de son Carnaval, ce n’est pas une attaque contre les Juifs, mais les caisses du groupes sont vides (selon le commentaire du journaliste) et ils prévoient une année sabbatique pour leur groupe (« sabbatjoor », prononciation locale en dialecte de « sabbatjaar » en anglais sabbat year). Mais qui sait que c’est la co-directrice d’UNIA le nouveau nom du centre d’égalité des chances, Els Keytsman, qui a donné cette idée… Read more »
Rudi
Invité

Par contre grand scandale dans toute la presse quand des élèves font un parodie de prière musulmane! Deux poids et deux mesures dans de pays où les frères musulmans se sont infiltrés partout, y compris dans ce fameux centre contre le racisme, UNIA. Et c’est encore la même Els Keytsman qui les a invités: http://lepeuple.be/soumission-a-lislam-les-freres-musulmans-ont-infiltre-unia/91294

Roger.De Lathouwer
Invité
Les responsables de cette mascarade, ceux qui ont réalisé ce char, sont des antisémites tendance extrême droite flamande. Les étrons qui ont imaginé les paroles du thème musical « des Juifs qui ne sont pas des souris roses » soit des « roos maus » qui se comprend aussi en « raus smaus » soit le « youpins dehors » évoquant les ordres hurlés lors des rafles des Juifs anversois pendant la Shoah, fallait oser. Le thème des Juifs représentés comme des rats vient lui aussi des nazis notamment dans le film de propagande antisémite « Le Juif Suss » commandité par Goebbels. Les rats portant la peste amenés par… Read more »
wpDiscuz

Articles similaires

Affiche de la série The Spy avec Sacha Baron Cohen Netflix Jewpop

Eli Cohen, l’espion mythique du Mossad, incarné par Sacha Baron Cohen dans la série Netflix “The Spy“

Netflix a dévoilé la bande-annonce de sa nouvelle mini-série “The Spy”, qui retrace l’histoire […]

Photo d'enfants à Paris Plage Jewsalsa Jewpop

Je veux juste une dernière danse

Je veux juste une dernière danse, avant l’ombre et l’indifférence, et surtout avant la […]

Photo du réalisateur Taika Waititi Hitler Jewpop

Le réalisateur Taika Waititi incarnera Hitler dans son nouveau film Jojo Rabbit

Taika Waititi, un nom que tous les fans des productions Marvel connaissent depuis qu’il […]

Visuel d'un homard non casher Jewpop

L’ambassade d’Israël au Brésil recrute un graphiste, maîtrise de Photoshop indispensable

C’est un homard, servi dimanche 7 juillet par le président brésilien Jair Bolsonaro à […]