Loading...

Les élections israéliennes 2019
pour les nuls – Acte I :
Les gauchistes et les centristes

  • BY Pierre Acher
  • LE 04/04/2019
Photos des candidats de gauche et du centre aux élections israéliennes 2019 Jewpop

Le 9 avril se dérouleront en Israël les élections législatives afin de désigner les 120 membres de la 21ème Knesset. Pour y voir plus clair sur les différentes forces en présence, voici un tour d’horizon des principales personnalités. Aujourd’hui, nous vous présentons les leaders de la gauche et du centre.

Les favoris

Benny Gantz (Bleu et Blanc)

 

Photo représentant Benny Gantz Jewpop

 

Sa biographie : il a été pendant 4 ans chef d’État-Major de Tsahal. Il a dirigé l’opération Bordure Protectrice à Gaza en 2014 avec le succès éclatant qu’on connait après presque 2 mois de guerre… Enfin bref, j’arrête là avec mon mauvais esprit…

Son programme :

1. Virer Bibi

2. Mettre fin à la corruption qui règne depuis Bibi

3. En finir avec la situation sécuritaire incertaine depuis Bibi

4. Remplacer Bibi

Son kif : faire des blagues. Comme par exemple s’imaginer à la place de Bibi.

Son rêve : piquer le job de Bibi. On peut toujours rêver.

L’anecdote dont tout le monde se fout : son vrai prénom c’est Binyamin, comme Bibi. Mais dans Binyamin, il y a « yamin » (la droite) et ça devait pas trop lui plaire, alors il a préféré Benny (en hommage à Benny Hill ? À vérifier avec l’intéressé si jamais par miracle il devient un jour Premier Ministre).

 

Yaïr Lapid (Bleu et Blanc)

 

Photo de Yair Lapid Jewpop

 

Sa biographie : ancien journaliste vedette de la télévision israélienne. A eu son heure de gloire en 2013 lorsque son parti Yesh Atid (centre droit) termine en deuxième position. Depuis, il rêve d’être calife à la place du calife.

Son programme :

1. Virer Bibi

2. Attendre deux ans et demi, puis, en vertu de l’accord signé avec Gantz, remplacer Gantz en tant que Premier Ministre

Son kif : trouver chaque année un nouveau projet de loi pour emmerder les religieux. Il est très créatif dans ce domaine.

Son rêve : piquer la place de Gantz, qui lui-même veut piquer celle de Bibi. C’est assez basique finalement.

L’anecdote dont tout le monde se fout : Yair Lapid est aussi romancier et poète (bon c’est pas Victor Hugo non plus, hein).

 

Les partis traditionnels

Tamar Zandberg (Meretz)

 

Photo de Tamar Zandberg Jewpop

 

Sa biographie : la gauchiste dans toute sa splendeur. Je vous épargne les détails, vous voyez bien le genre, entre Clémentine Autain et Christiane Taubira, mais en pire (si c’est possible).

Son programme :

Travailleurs, travailleuses, on vous ment (surtout Bibi), on vous spolie (surtout les colons), on vous exploite (surtout les start-up).

Son kif : aller fleurir la tombe d’Arafat en compagnie de Mahmoud Abbas.

Son rêve : un monde de paix, de fraternité, d’entente judéo-arabe et d’égalité. Au préalable, on aura bien entendu pris soin de faire pendre Bibi, les colons, les religieux, les gens de droite, les patrons et les banquiers.

L’anecdote dont tout le monde se fout : son frère, footballeur professionnel, joue au Betar Jérusalem, un club pas vraiment réputé pour sa proximité avec le Meretz !

 

Avi Gabbaï (Parti Travailliste)

 

Photo de Avi Gabbai Jewpop

 

Sa biographie : il est d’origine marocaine (c’est suffisamment rare pour le souligner). Miraculeusement élu à la tête du parti travailliste après un bref passage chez Koulanou.

Son programme : Avec tout le boulot qu’il a en interne pour faire taire ses opposants, vous croyez vraiment qu’il a que ça à faire de bâtir un programme ?

Son kif : humilier publiquement Tsipi Livni.

Son rêve : humilier publiquement Eitan Cabel et ses adversaires du parti travailliste.

L’anecdote dont tout le monde se fout : il est devenu millionnaire suite à son passage chez Bezeq, la plus grande compagnie de télécommunications d’Israël, où il a été PDG pendant 6 ans.

 

Ayman Odeh (Ta’al-Hadash)

 

Photo de Ayman Odeh Jewpop

Sa biographie :

نحن لا نهتم ، ونحن لن نصوت له على أي حال.

Son programme :

Bibi, y’en a marre ; les colons, y’en a marre ; les check-points, y’en a marre.

La Palestine, pour tous ; le respect, pour tous.

Et y’en a marre.

Son kif : s’allier avec son ex-concurrent Ahmad Tibi, du mouvement arabe pour le renouveau (Taal). Ils sont d’accord sur rien, mais c’est un kif de pouvoir prendre des voix aux juifs en étant unis.

Son rêve : mon pire cauchemar.

L’anecdote dont tout le monde se fout : Hadash, le parti d’Ayman Odeh, est un parti mixte juif et arabe. Ben oui, ça existe.

 

Moshé Kahlon (Koulanou)

 

Photo de Moshe Kalon jewpop

 

Sa biographie : plusieurs fois ministre et député. Ex-membre du Likoud, il fonde son propre parti de centre droit, Koulanou, en 2014.

Ministre des Finances depuis 2015, il lutte contre la vie chère en Israël. Avec succès puisque le yaourt, qui coûtait 4,80 shekels en 2015, coûte désormais seulement 4,90 shekels (soit 1,15 euros environ).

Son programme : ? Si quelqu’un sait, merci d’en informer au plus tôt les électeurs. Lutter contre la vie chère probablement.

Son kif : lutter contre la vie chère.

Son rêve : obtenir des résultats dans sa lutte contre la vie chère.

L’anecdote dont tout le monde se fout : fils d’immigrés originaires de Tripoli, Moshé Kahlon, alors député de la Knesset, a été officiellement invité à se rendre en Libye par le Colonel Kadhafi en 2005.

 

 

Les outsiders

Orly Lévi-Abécassis (Guesher)

 

Photo de Orly Levy Jewpop

 

Sa biographie : elle est la fille de l’ancien ministre des Affaires Etrangères (Likoud) David Lévy. Ex-mannequin, puis députée Israel Beytenou, elle a failli intégrer la liste de Gantz puis a finalement décidé de se présenter seule à la tête de son mouvement, Guesher.

Son programme : tout pour le social. L’éducation, la santé, la lutte contre les inégalités.

Son kif : vivre une vie authentique à Beit Shean, à la frontière jordanienne. Elle doit bien s’emmerder le soir, mais si c’est son kif…

Son rêve : devenir la prochaine Ministre de la Santé.

L’anecdote dont tout le monde se fout : en 2018, le site Internet incrediblelists.com l’a placée en 2ème position des femmes politiques les plus belles du monde.

 

À demain pour la suite de cette présentation avec les personnalités de la droite et de l’ultra-droite.

 

Pierre Acher

 

Lire d’autres chroniques de Pierre Acher sur Jewpop

© photos : DR

Article publié le 3 avril 2019. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2019 Jewpop

JEWPOP A BESOIN DE VOUS !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Les élections israéliennes 2019
pour les nuls – Acte I :
Les gauchistes et les centristes"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
David
Invité

Assez minable cet « article ». Entre lashon hara, approximations, omissions, bassesses et mépris pour des militaires qui se sont donnés au pays. En tous cas merci de contribuer à la lutte contre le stéréotype de l’intelligence juive.

wpDiscuz

Articles similaires

Affiche de la série The Spy avec Sacha Baron Cohen Netflix Jewpop

Eli Cohen, l’espion mythique du Mossad, incarné par Sacha Baron Cohen dans la série Netflix “The Spy“

Netflix a dévoilé la bande-annonce de sa nouvelle mini-série “The Spy”, qui retrace l’histoire […]

Photo d'enfants à Paris Plage Jewsalsa Jewpop

Je veux juste une dernière danse

Je veux juste une dernière danse, avant l’ombre et l’indifférence, et surtout avant la […]

Photo du réalisateur Taika Waititi Hitler Jewpop

Le réalisateur Taika Waititi incarnera Hitler dans son nouveau film Jojo Rabbit

Taika Waititi, un nom que tous les fans des productions Marvel connaissent depuis qu’il […]

Visuel d'un homard non casher Jewpop

L’ambassade d’Israël au Brésil recrute un graphiste, maîtrise de Photoshop indispensable

C’est un homard, servi dimanche 7 juillet par le président brésilien Jair Bolsonaro à […]