La daube de l'été : alyah est grand !

4 minutes de lecture

 
 
David et Jonathan, ce ne sont pas que des ados des années 80 qui chantaient qu’est-ce que tu fais pour les vacances, c’est aussi le nom d’une association gay catholique. L’idéal, pour faire du prosélytisme pour l’alyah, c’est quand même de copier les méthodes de com’ des chaînes évangélistes, ou celles des émissions de télé-achat. Il y a un avant et un après. Alors… qu’est-ce que tu vends pour les vacances ?
 

 

Avant

 

 
Tout commence avec des quenelles, avec des mecs aussi bronzés que toi quand tu rentres de Tel-Aviv en septembre, mais là, c’est drapeaux palestiniens et barbecue de voitures de flics. Des mecs qui te… keffieh pas, avec des torchons sur la tronche, qui portent des tee-shirts « boycott Israël » en faisant des gros doigts ! «Quand est-ce que tu quittes la France ?» remplace «Qu’est-ce que tu fais pour les vacances ?». Didier Barbelivien qui écrirait des chansons pour l’Agence juive, c’est comme un syndrome pré-menstruel en pire. Il n’y a rien qui va. D’ailleurs, dans la chanson, quand arrive le passage sur «ta rue est rouge sang», tu te demandes pourquoi t’as jamais de Tampax dans ton sac. C’est vrai que les mecs chantent aussi bien que David et Jonathan, tellement bien que c’est plutôt ça qui te donnerait envie de mettre les… bouts !
 

Après

 

 
En Israël pas d’attaque contre la synagogue rue de la… Roquette ! Les immeubles sont tellement hauts à Tel-Aviv, qu’elles doivent être dans le ciel étoilé au-dessus des gratte-ciels qui scintillent ! C’est pour ça que là-bas, tout le monde est content, et fait des sourires, des sourires en regardant des mecs jouer au tambourin, des sourires en jouant aux matkot. On n’y attend que toi, ça a l’air trop sympa, tu fais des rondes en dansant le pogo avec une kippa sur la tête. Avec ça, plus besoin d’abdo-fessiers, c’est le corps cellu-M-16 garanti ! T’es emballé, tu commandes direct ton pack pour être content et danser avec une kippa sur la tête. Mais une fois le colis livré… toi donc, la notice est en hébreu ! Oy vey ! L’hébreu… c’est un peu du chinois pour Toi !
 
En Israël, ceux qui n’attendent que Toi, c’est un peu les mêmes qu’à Paris. Sauf que là-bas, la roquette, c’est plutôt un missile. Le seul avantage de l’alyah par rapport à un colis de télé-achat, c’est que tu n’as pas besoin de ticket de caisse pour un retour à l’envoyeur si nécessaire, mais inutile de compter te faire rembourser. Israël, c’est bien le pays des Juifs, et le billet de retour, ce sera à toi de le payer. Comment ils disent déjà, dans la chanson ? «Quel est le rêve que tu poursuis ?». Tu ne sais pas, mais déjà, s’ils pouvaient juste se taire, les mecs qui chantent là, ça te ferait… des vacances, justement !
 
 
Jackie Schwartz
Retrouvez toutes les chroniques de Jackie Schwartz sur Jewpop
© photos : YouTube, DR

Article publié le 12 août 2014. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2014 Jewpop

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x