L’à-peu-près discours de François Hollande à la Knesset

6 minutes de lecture

 
 
Avant chaque visite officielle, la cellule diplomatique de l’Élysée enchaîne les réunions pour concocter au Président un discours digne de ce nom. Pour l’intervention de François Hollande à la Knesset, les plumes de l’Élysée ont bossé d’arrache-pied. Ou pas.
 
10 novembre, 23h43, un bureau sous les combles de l’Élysée. Conseiller 1 et Conseiller 2 planchent sur le discours à la Knesset autour d’un kebab.
 
Conseiller 1 : Bon, on commence par quoi ?
Conseiller 2 : On reprend le discours du dîner du Crif.
Conseiller 1 : T’es dingue, ça n’a aucun rapport.
Conseiller 2 : Ben quoi, ils n’arrêtent pas de nous répéter qu’antisémitisme et antisionisme, c’est la même chose.
Conseiller 1 : éclate de rire. Arrête t’es con.  Faut que je rentre tôt, j’ai pas vu ma femme depuis vendredi… 3 octobre.
Conseiller 2 : Faudrait mettre une phrase en hébreu. Tu vois un truc fort à la «Ich bin ein Berliner» de JFK. Je connais un rabbin-agrégé d’hébreu, je vais l’appeler.
Conseiller 1 : Ok. Borde-toi en vérifiant auprès du rectorat. Agrégation et rabbinat, ça fait aussi bon ménage que la tartiflette et le chocolat.
 
À ce moment-là, Claude Sérillon, conseiller média du Président, passe une tête. «Vous avez besoin de quelque chose, de l’aide ?».
 
Conseiller 2 : Ouais de la mayo pour les frites.
Claude Sérillon : Je parlais professionnellement.
Conseiller 1 : Y a plus de papier dans l’imprimante.
Claude Sérillon : Ok.
Conseiller 2 : C’est quoi son programme à Pépère. La tombe de Herzl, Yad Vashem…
Conseiller 1 : Ben ouais tu voulais quoi ? Qu’il emmène Valoche dîner chez Mitos et au Béréchit dans le désert, pour passer une nuit d’amour.
Conseiller 2 : Tu me diras, là-bas, y a pas de réseau. Elle pourra pas tweeter des conneries. Ce sera déjà ça de gagné. Il paraît qu’elle va visiter les locaux de i24 News, la nouvelle chaîne de télé…
Conseiller 1 : Elle veut rebosser pour récupérer sa carte de presse. Y a l’abattement des journalistes, c’est 50 000 € par an. Avec la pression fiscale, je la comprends. Bon allez, on reprend, note (il se lève et marche de long en large) : paix, bla bla bla, sécurité, droit d’exister, bla bla bla, coexistence, destin, peuple juif, bla bla bla, amitié franco-israélienne, Shalom, Dreyfus.
Conseiller 1 : Jérôme ?
Conseiller 2 : Non pas le couturier, Alfred.
Conseiller 1 : Et les sujets qui fâchent. Sur Jérusalem, on lui fait dire quoi ?
Conseiller 2 : Il dit «Arrêtez de nous faire chier. Si toutes les ambassades sont à Tel-Aviv, c’est parce qu’à Jérusalem, c’est impossible de circuler en voiture».
Conseiller 1 : Bien. Et sur l’antisémitisme ?
Conseiller 2 : Il dit … il dit : «Je suis insulté et sifflé à chacun de mes déplacements.  Selon les derniers sondages, 85% des français pensent que je ne suis pas à ma place. Qui peut mieux que moi ressentir ce que vivent les juifs de France victimes de l’antisémitisme ?»
Conseiller 1 : Sur l’Iran ?
Conseiller 2 : Faut être intraitable.
Conseiller 1 : Comme sur le mariage pour tous. Ok. Et sur les colonies ?
Conseiller 2 : Équitation / raviolis / soirée karaoké tous les jours. A moi, le titre du meilleur moniteur de la colo.
Conseiller 1 : Arrête t’es con. Sur les colonies ?
Conseiller 2 : Faut être intraitable. On leur dit qu’il faut arrêter, tout en étant certain qu’ils vont refuser.
Conseiller 1 : Comme pour Léonarda. Bon, on a bien avancé. On finira demain, je suis crevé. Y a quoi demain ?
Conseiller 2 : Cérémonie du 11 novembre. Une gerbe, le défilé et au lit. Une petite journée pépère sans Hollande bashing. Ça va nous faire du bien.
 
The SefWoman
Ma philosophie se situe entre « A Kippour tout le monde pardonne, sauf moi » (Raymond Bettoun) et « Dieu n’existe pas, mais nous sommes son peuple » (Woody Allen)
 

 
Abonnez-vous au compte Twitter de The SefWoman
The SefWoman sur Facebook
Retrouvez toutes les chroniques de The SefWoman sur Jewpop
© photos : DR
Article publié le 20 novembre 2013. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2013 Jewpop
 
 
 
 
 
 
 
 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x