"This land is mine", un cartoon sanglant sur la Terre promise

3 minutes de lecture

 
 
Comment décrire le conflit entre Israéliens et Palestiniens sur le mode tragi-comique ? C’est ce que vient de produire la réalisatrice de dessin animé Nina Paley, qui a lancé une bombe cartoonesque sur Internet, avec un digest d’Histoire sanglant.
 
« This land is mine » est le titre de la chanson du film « Exodus ». Cette terre est la mienne, rengaine popularisée par le crooner Andy Williams, et credo israélo-palestinien. C’est également le titre donné à cette séquence, qui devrait être la scène finale du film d’animation intitulé Seder-Masochism, sur lequel travaille la réalisatrice juive américaine Nina Paley. Avec une logique confinant à l’absurde, ce cartoon réduit un conflit complexe à une question stupide : « qui a tué qui en premier ? », répétée à l’envi.  L’animatrice américaine, auteur de l’extraordinaire « Sita sings the blues », met ainsi en scène les personnages qui ont foulé cette Terre promise depuis les origines jusqu’à nos jours, dans une suite de pugilats où l’hémoglobine coule à flots. Un genre de Chad Gadya entonné en fin de seder, où les animaux seraient remplacés par des combattants… Ames sensibles s’abstenir.

This Land Is Mine from Nina Paley on Vimeo.
 
 
Sur son blog, Nina Paley propose un petit « lexique dessiné » agrémenté de commentaires aussi décalés que son projet, permettant de replacer dans un contexte historique accéléré les personnages qui se succèdent dans son dessin animé, de « l’homme des cavernes » à l’Ange de la mort sur fond de bombe atomique, qui clôt ce bal macabre. Nul doute que ce dessin animé fera grincer des dents. Il est esthétiquement parfait, jouant à merveille le décalage entre une bande-son sirupeuse et des bastons tarantinesques, les paroles de la chanson prises à contrepieds, comme lorsqu’Andy Williams susurre « prends ma main », une main tranchée de suite par le sabre de l’un des protagonistes de ce cartoon. Violent, comme l’est le conflit actuel. Caricatural évidemment, et surtout d’un humour très noir et foncièrement pessimiste.
 
Julien Klein
 
 

 
 
 
 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x