Guy Mintus Jewpop

Guy Mintus joue Gershwin, l'album coup de coeur Jewpop

6 minutes de lecture

 
Nous avions découvert le jeune pianiste israélien Guy Mintus lors de sa venue à Paris en 2019 au Festival Jazz’n’Klezmer. Son exceptionnel talent nous avait alors impressionné, le plaçant d’emblée dans la catégorie rare des très grands pianistes de jazz. À seulement 29 ans, avec son nouvel album A Gershwin Playground publié sur le label Enja, Guy Mintus confirme son statut d’étoile montante, revisitant avec brio les standards du compositeur de Rhapsody in blue.
 

Guy Mintus Trio Gershwin Jewpop

 
Les œuvres de Gershwin sont au cœur du Great American Songbook, ce répertoire de chansons populaires qui ont forgé l’identité musicale des États-Unis et formé le terreau de ce que l’on appelle communément les “standards de jazz”, une extraordinaire matière revue et admirablement réinterprétée par tous les grands du genre. La liste des interprètes de Summertime serait fastidieuse… Citons parmi les plus célèbres celles de Louis Armstrong et Ella Fitzgerald, Billie Holiday, Mahalia Jackson, Miles Davis, Janis Joplin… S’attaquer aujourd’hui à ce répertoire demande une sacrée dose d’inventivité.
 


 
Côté inventivité, Guy Mintus relève allègrement le défi. Nous avions apprécié les qualités du pianiste avec ses deux précédents albums, plébiscités par la presse jazz américaine. Avec A Gershwin Playground, outre son art confirmé de pianiste, on découvre aussi un chanteur de charme, dans tous les sens du terme. Dans ce “terrain de jeu Gershwin” qu’il pratique depuis ses jeunes années, et en compagnie ici de ses excellents compagnons Omri Hadani (contrebasse) et Yonatan Rosen (batterie), Guy Mintus propose une relecture réjouissante de ces œuvres de Gershwin que l’on pensait connaître par cœur, mais que l’on redécouvre sur le mode “art du trio”, tel que l’on pratiqué les plus grands pianistes de jazz, d’Oscar Peterson à Brad Meldhau.
 
L’album, superbement enregistré au Jerusalem Music Center et mixé avec une chaleur qui offre à l’auditeur toutes les nuances possibles, regorge de perles musicales. À commencer par la version piano solo de Rhapsody in blue, emplie de délicatesse, de swing et d’humour à la Satie.
 


 
Le choix de Guy Mintus d’interpréter aujourd’hui Gershwin n’est pas non plus anodin, au regard de l’actualité. “Il était important pour moi de faire un album sur Gershwin en 2020 en tant que musicien israélien ayant vécu sept ans à New York. Là bas, je consacrais l’essentiel de mon temps à l’art noir américain appelé Jazz. En l’espèce, en 1935, Gershwin avait refusé de présenter Porgy & Bess au Metropolitan Opera car la direction de ce théâtre avait refusé aux artistes noirs l’accès à la scène. Le compositeur avait donc décidé que cet opéra ne serait joué à la seule condition que l’œuvre soit interprétée par des chanteurs noirs et cela est encore valable aujourd’hui. Je m’associe à la défense de ces droits.” explique-t’il, poursuivant “J’ai eu l’honneur de jouer Rhapsody in blue avec l’Orchestre Philharmonique de Bavière. Cette représentation a été dédiée à la mémoire du « Jewish Ex-Concentration Camp Orchestra », orchestre de musiciens juifs survivants du camp de Landsberg et du camp de déplacés de Feldafing. J’ai une relation très spéciale avec cette œuvre que j’ai interprétée pour la première fois lors de la commémoration des 70 ans de cet orchestre fondé par Léonard Bernstein. Depuis ce jour, cette pièce fait partie de mon ADN musical tant je l’ai jouée et dans de nombreuses formations, dont une fois particulièrement émouvante en solo dans le salon de Jamie et Nina Bernstein, filles du Maestro Bernstein.”
 
Avec A Gershwin Playground, Guy Mintus entre dans la cour (de récréation) des grands du jazz.
 
Alain Granat
 
Guy Mintus Trio sur Spotify
Commander A Gershwin Playground sur fnac.com
 
© photos : Ella Barak / DR

Article publié le 11 décembre 2020. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2020 Jewpop
 
 
 
ULYS banner

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x