Loading...

Moix, Yann, 21 ans, dessinateur amateur

 
J’avoue, j’avais pensé titrer ce papier “Moix, moche et méchant” – certes un peu facile – quand en conf de rédac un confrère m’a suggéré cette subtile référence au livre “Moi, Christiane F., droguée et prostituée”. Vous l’aurez compris, la promotion savamment orchestrée du nouveau roman de Yann Moix Orléans n’a pas manqué de sel, la dernière pincée ayant un goût particulièrement disgusting, comme diraient nos amis anglophones, à coup de juvéniles croquis antisémites de l’auteur devenu emblématique d’un philosémitisme d’école. Un vrai sujet comme les aimerait BHL : peut-on devenir philosémite après avoir été négationniste ?
 

Dessin antisémite de Yann Moix Jewpop

Dessin copyright Yann Moix

 

De quoi philosémite est-il le nom ?

 

Ma consœur The SefWoman, dans l’une de ses chroniques publiées sur Jewpop en 2012, “De quoi philosémite est-il le nom ?, avait écrit ce dialogue prémonitoire de l’obses-sion de Yann Moix. Extrait :

 

Moi : « Je veux comprendre pourquoi tu parles tout le temps de judaïsme et des Juifs. J’exige que tu me dises pourquoi tu as un avis sur tout ce qui touche à Israël, la menace iranienne, le conflit entre laïcs et religieux. Je veux savoir ce qui te pousse à aller étudier Lévinas alors que moi, j’avoue, sans la fiche Wikipédia, je ne saurais pas qui c’est. C’est quoi ton problème ? Ado, en 4e B, t’étais raide dingue d’une Sarah Keller ? Ton arrière-grand oncle était juif ? »

Lui : « Mais je ne sais pas … ça m’intéresse. C’est tout !»

Moi : « Mais enfin, tu peux pas avoir un autre hobby ? La plupart des mecs, à ton âge, ils se prennent un abonnement à GQ, pas à un séminaire de cours du Grand Rabbin de France. C’est …. »

Lui : « C’est quoi ? »

Moi : « … C’est suspect ! »

Lui : « … Ben ça c’est la meilleure ! En gros, quand on déteste les Juifs, on est antisémite, et quand on s’intéresse aux Juifs on est suspect. Tu préférerais que je fantasme sur le lobby juif… »

Moi : « Mais tu fantasmes sur les Juifs autant que les antisémites. Je sais très bien ce que tu te dis. Tu imagines ma fratrie descendre d’imminents rabbins, de grands dreyfusards, de pionniers arrivés en Palestine dans les années 20. Et ben tu te gourres, mec. Mes parents, c’est pas Golda Meir et Elie Wiesel. Tu crois qu’être juif, c’est rentrer chez soi tous les soirs, lire du Philip Roth en écoutant Rachmaninov ? Non Stéphane, je vais te décevoir. Mais moi et beaucoup de mes coreligionnaires, on fait comme beaucoup de monde, on regarde le JT ».

Lui : « Tu exagères … »

Moi : « Non et celui de TF1 même, en se demandant si Laurence Ferrari, elle ne serait pas juive. »

Lui : « Mais enfin, tu ne peux pas nier le génie juif ? »

Moi : « Le génie juif. Mais à croire que t’as que ce mot là à la bouche. Le génie juif, c’est la partie émergée de l’iceberg. Je vais te faire lire mon journal intime d’ado, tu vas voir que c’est pas du Anne Frank. Et tu connais la dernière trouvaille de mon père ? La neige et le froid, c’était un coup du Mossad pour que tous les juifs de France fassent leur alyah. On est quand même loin de la théorie de la relativité d’Einstein. »

Lui : « Mais… »

Moi : « Y a pas de mais, fous-toi ça dans le crâne ! On est pas tous des génies, des Prix Nobel en puissance ! Nous attribuer une intelligence supérieure, c’est aussi criminel que nous imaginer dans une cave en train de vouloir dominer le monde. D’ailleurs tu sais ce que je crois ? Je crois qu’en fait, tous les antisémites sont des anciens philosémites. »

 

“Je suis épouvanté de ce que j’ai pu produire”

 

Que dire des arguties de l’écrivain face à son “péché de jeunesse” ? Nombreux sont ceux à qualifier son moyen de défense de “pitoyable”, à juste titre.

 

Tweet de l'avocat Francis Szpiner Yann Moix Jewpop

 

Faut-il passer également sur les mensonges de l’écrivain, qui de “dessinateur” se révèle finalement auteur de textes négationnistes, comme le rapportait hier L’Express ? Un trouble “rapport à la vérité”, d’autant plus malsain que l’auteur pourtant si prompt à pourfendre le “nouvel antisémitisme”, reste dans le champ lexical de l’humour “pas drôle” pour justifier cette “erreur de jeunesse”, antienne ressassée par la plupart des négationnistes jouant sur ce registre, Dieudonné et consorts…

 

Que dire aussi de la complaisance médiatique dont Yann Moix a bénéficié depuis des années, alors que ses liens amicaux avec des négationnistes tels que Paul-Éric Blanrue, hagiographe de Faurisson, étaient manifestes jusqu’en 2013, preuves à l’appui, contrairement à ce qu’a toujours affirmé l’auteur d’Orléans ? L’ampleur du non-dit dans toute sa splendeur… Et qui mène à un autre sujet de réflexion : l’étude du Talmud et de l’hébreu est-elle compatible avec le négationnisme ?

 

Que dire enfin de l’assourdissant silence de ses amis, écrivains et journalistes – à commencer par BHL – sur ces sujets, eux pourtant peu avares de panégyriques dignes de la Pravda à sa grande époque et de recensions obséquieuses ? Perfidement, mon rédac-chef m’explique qu’il est hors de question de dire du mal de BHL et de Moix dans Jewpop, sous prétexte que leurs deux films respectifs “Le Jour et la nuit“ et “Cinéman” sont dixit “les deux plus extraordinaires nanars francophones du siècle !”, ajoutant avec sa verve coutumière “Vous n’allez pas me chier une pendule pour quelques dessins antisémites par ailleurs très mal faits, mon petit neveu dessine bien mieux que Yann Moix !”

 

 

 

En lisant l’article de L’Express qui publie ces dessins et textes, et la réaction de leur auteur, on se plaît à deviner celle du dessinateur et auteur Vuillemin, à qui Moix aurait présenté ses œuvres selon ses dires. Dans son récit à l’hebdomadaire, Moix évoque ce dernier le renvoyant alors vers la rédaction d’Hara-Kiri, précisant au jeune homme qu’il ne jugeait jamais les dessins de ses pairs. J’aurais tendance à imaginer plutôt Vuillemin dégager le jeune Yann en lui expliquant que ses dessins étaient non seulement merdiques techniquement, mais merdiques tout court. Tout comme ses petits arrangements avec la réalité.

 

Samedi soir, il sera l’un des invités de Laurent Ruquier dans On n’est pas couché qui fait sa rentrée sur France 2 avec une nouvelle formule, rebaptisée pour l’occasion On n’est pas négationniste, on est philosémite.

 

Lou Levy

 

© photos et visuel : L’Express / Yann Moix / copie d’écran YouTube et Twitter / DR

Article publié le 27 août 2019. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2019 Jewpop

 

 

ULYS immobilier

 

 

JEWPOP A BESOIN DE VOUS !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Moix, Yann, 21 ans, dessinateur amateur"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Arie
Invité

Du grand Jewpop pour cette rentrée ! Merci de ridiculiser aussi drôlement les “péchés de jeunesse“ de Moix et ses excuses foireuses, que ceux qui lui servent la soupe dans La Règle du jeu et ailleurs par copinage ou crainte… J’adore votre magazine !

Corinne
Invité

Magistral !

Avril
Invité
Merci pour ce texte. Le show de ce soir atteignait un tel niveau d’hypocrisie (collective de la part du plateau et individuelle de la part de Moix, Ruquier et FOG), c’est proprement hallucinant. On se dit qu’il y a plus de décence chez l’infâme nazi joué par Ralh Finnes dans la Liste de Schindler que chez ces types-là. Tout ça me rappelle cet article, qui date de la bonne époque où Moix faisait la nouba avec Ardisson, Soral et Blanrue. (J’exclus Nabe qui, à ma connaissance n’a jamais été négationniste, ce serait « complotiste » donc il est contre – un des… Read more »
trackback

[…] Cliquez ici pour lire la suite Moix, Yann, 21 ans, dessinateur amateur […]

wpDiscuz

Articles similaires

Couverture Grand Secret d'Israël de Stéphane Amar Jewpop

Stéphane Amar nous dévoile le
grand secret d’Israël

  Stéphane Amar est journaliste, installé à Jérusalem depuis 2003. Correspondant de BFM TV ou […]

Photo de Rokhaya Diallo Jewpop

La Shoah revue et très blanchie par Rokhaya Diallo

Dans le monde des historiens et chercheurs spécialistes de l’Histoire de l’extermination des Juifs […]

Couverture d'un pulp des années soixante psychanalyse Jewpop

Yann Moix, l’antisémitisme est-il un philosémitisme ?

Alexis Rimbaud, psychologue clinicien et psychanalyste, nous propose un éclairage de l’“Affaire Yann Moix” à […]

Photo d'un passeport allemand et d'un passeport anglais Jewpop

Redevenir Allemand : Achtung zigzags !

Dans un article précédent, nous avions évoqué la course d’obstacles que représentait la demande […]