Loading...

Mes 10 mauvaises pensées pendant Pessah

  • BY Anne Onim
  • LE 23/04/2019
Photo représentant une matsa de pessah Jewpop

 

Après des semaines de ménage, de courses, de rétroplanning et de préparation, Pessah a enfin commencé. Au cours des deux premiers jours, dans l’impossibilité de communiquer par voie électronique avec mes semblables, j’ai dû garder pour moi plusieurs observations pas toujours très ̶c̶a̶t̶h̶o̶l̶i̶q̶u̶e̶s̶ avouables. J’ai décidé de toutes les livrer, ici, anonymement, faut pas déconner, j’ai pas envie de me faire excommunier.

 

Pensée 1

 

Pessah, en fait, c’est comme dans Cendrillon : tu fais le ménage, tu découvres une vieille Haggada, tu t’habilles de folie pour aller à la synagogue le matin et le soir dans le secret espoir qu’un Alexis Finkelstein n’ait D’ieu que pour toi, et après le déjeuner tu fais une méga sieste.

 

Images extraites du dessin animé Cendrillon Jewpop

 

Pensée 2 

 

Page 152, page 336, page 341, page mes couilles… À la synagogue, si t’as pas le livre adéquat, tu essaies de suivre tant bien que mal avec un Patah Eliahou, et là, c’est plus une prière que tu fais, c’est un jeu de type « le livre dont tu es le héros ». Tournis garanti.

 

Pensée 3

 

Il y a toujours des textes dans les livres de prières qui sont imprimés mais qu’on ne lit jamais. Ils sont là, mais on fait comme s’ils n’étaient pas là. Comme le chat de Schrodinger. Je les appelle les Quantiques des quantiques.

 

Pensée 4 

 

Par respect pour la fête de Pâques, à la synagogue, j’ai posé un lapin.

 

Pensée 5

 

Si ça se trouve, pendant la Amida on doit se prosterner pour que D’ieu reluque furtivement notre décolleté, et que le fidèle derrière reluque notre fessier. Quant au fait d’avoir les pieds joints, c’est bien sûr pour évaluer discrètement notre thigh gap (espace entre les cuisses).

 

Pensée 6

 

Pourquoi il crie comme ça, le mec qui fait la prière, il se croit à l’Eurovision ?

 

Pensée 7

 

Sur un malentendu, je vais peut-être pouvoir faire passer le petit rouleau de Harosset de Mémé Hélène pour de la résine de cannabis, et le petit sachet de sel de décompte du Omer pour de la coke.

 

Photo représentant un paquet de Harosset et de sel Pessah Jewpop

 

Pensée 8

 

Quand tu as tout préparé toi-même, tu tiques un peu quand tu tombes en lisant les Actions de grâces (Birkat Amazon, qui s’appelle d’ailleurs comme ça, Birkat Amazon parce qu’il est vite expédié) sur cette première phrase :

 

Photo représentant une page de livre de prières Pessah Jewpop

 

Pensée 9

 

Vu le travail que la préparation de Pessah demande, à mon avis le mec qui a inventé l’expression « avoir du pain sur la planche » devait être talmudiste.

 

Pensée 10

 

J’ai acheté trois paquets de matzot différents, avec chacun un système d’ouverture et un humour assez révélateur.

 

1/ La matza séfarade, La Bienfaisante

Un système d’ouverture inexistant, voire disons-le de sagouin. Quant à l’humour, tout est dans le nom, en témoignent nos guerres intestines : La Bienfaisante, la mal-nommée.

 

Photo représentant des boîtes de Matsa Bienfaisante Pessah Jewpop

2/ La matza ashkénaze, La Rosinski

Un système d’ouverture et de fermeture calculé, civilisé. Quant à l’humour, il se trouve sur le côté de la boîte où il est fait mention d’un grille-pain. Pendant Pessah. Un grille-pain. On croirait à un tweet de Jeremy Corbyn.

 

Photo représentant des paquets de Matsa Rosinski Pessah Jewpop

 

3/ La matza des orthodoxes, la matza chemoura

Un système d’ouverture et de fermeture ultra-civilisé, avec même un petit « Hag Sameah » (« bonne fête ») bien placé sur la languette, qui fait plaisir. Et puis une phrase dont j’ignore le sens, mais dont le premier mot, si on place la boîte à l’envers peut surprendre si on voit l’alphabet latin et du français. De l’humour cabalistique de haut niveau, mes cochons.

 

Photo représentant des paquets de Matsa Chemoura Pessah Jewpop

 

Voilà pour les mauvaises pensées. Et pour les bonnes pensées, en top 1, il y a le bol de matza en morceaux dans le café, le matin : les Chocapic de Pessah. Et rien que pour ça, Pessah, ça vaut le coup (et le coût), quand même.

 

Anne Onim

 

© Photos et visuels : Anne Onim / Walt Disney /DR

Article publié le 23 avril 2019. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2019 Jewpop

 

 

JEWPOP A BESOIN DE VOUS !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Drapeau Gay Pride avec une étoile de David Juif et Gay Jewpop

Juif et gay

Depuis que ma mère a appris qu’être à l’origine de 3 mariages ouvrait tout […]

Bagneux-Jewpop

Bagneux, ton univers impitoyable

J’ai découvert récemment que Bagneux était aussi une ville. Avec son quota de […]

passeport alya Pologne Jewpop

Guide de survie si tu portes un prénom…

9 mois c’est long quand on trépigne d’impatience de découvrir l’être tant attendu qu’on […]

Photo représentant une Jew-Milf Jewpop

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les Jew-MILF

Cette semaine, mon boss m’a lancé : « Ella, fais-moi un papier sur les Jewish MILF […]